24 octobre 2016

Reconversion au 1600 Pennsylvania Avenue

Non mais sans blog a eu le privilège de pouvoir interroger en exclusivité Barack Obama, alias Potus, sur l'après 20 janvier 2017. NMSB : 'alors Barack, content de poser le sac ?' BHO : ' you bet ! ne plus voir tous ces sénateurs républicains, Bibi Netanyahu, le patron de la NRA, what a foot ! un seul regret, je n'ai pas eu le temps de faire connaissance du président philippin ! '? NMSB : ' vous préparez la vie d'après la Maison Blanche alors  ?' BHO : ' yes, j'ai même pris un coach'! NMSB... [Lire la suite]
Posté par Phirob à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2016

L'étau négatif

Malgré la prise de conscience mondiale en 2008 des méfaits de la finance débridée, malgré les efforts en matière de régulation et de surveillance des deux côtés de l'Atlantique, peu de chose a vraiment changé. Les paradis fiscaux sont toujours là et bien là pour deux raisons simples : il est très difficile de dénouer plusieurs décennies de pratiques juridiques et bancaires en quelques années et surtout les deux principaux consommateurs de montages sont les USA et le Royaume Uni qui sont eux mêmes des paradis fiscaux (Delaware,... [Lire la suite]
Posté par Phirob à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2016

Ouf!

Les élections américaines ont commencé. Dans ce scrutin incompréhensible pour nous, unique où chaque Etat a son propre mode de sélection, où l'on vote pour dix personnes à la fois (Président, parlementaires, shérif de comté, juge...), les premiers votes ont été mis dans les urnes. Le Parti Républicain n'aura donc pas d'autre candidat que 'le Donald' à présenter et Hillary sera dans quatre semaines la première femme à la tête du plus puissant pays du monde. Même les Démocrates contesteraient si les Républicains débarquaient Donald... [Lire la suite]
Posté par Phirob à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2016

Référendums

On savait depuis l'époque du Général que les référendums étaient périlleux. L'actualité récente (Brexit (sortie ou non du Royaume-Uni de l'UE), Hongrie (pour ou contre l'immigration), Colombie (ratifier ou non l'accord avec les FARC qui arrête 55 ans de guerre civile)...) le confirme. Il est plus facile de convoquer mille parlementaires qui n'ont pas le choix, convoyés solennellement en bus climatisé, pour siéger en congrès que de faire sortir un dimanche un citoyen lambda de chez lui pour aller aux urnes, sur un sujet souvent mal... [Lire la suite]
Posté par Phirob à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]